RHINOPLASTIE OU CHIRURGIE ESTHETIQUE DU NEZ

(Par respect du secret médical les photos en relation avec le visage ne sont pas affichées)

Le nez  peut parfois devenir le sujet d'une obsession permanente influant sur notre caractère et notre comportement social. Une rhinoplastie permet de retrouver un "beau nez". Les retouches pouvant aller d'une simple petite bosse à régulariser jusqu'à un remodelage complet de l'ensemble des structures nasales externes et internes. Parfois, entrant alors dans le cadre d'une véritable profiloplastie, ces retouches nasales peuvent, également, s'accompagner de corrections sur les structures nasales adjacentes: menton, pommettes, tissus mous environnants. Des ostéotomies, des greffes ou des injections de comblement divers viendront compléter ou améliorer l'harmonisation du visage. Le résultat d'une rhinoplastie apporte un incontestable effet de rajeunissement du visage.

Il n'y a pas d'âge idéal pour la rhinoplastie mais il faut opérer après la puberté lorsque le massif facial aura terminé sa croissance.
Avant l'intervention une étude et un projet sur photos papier ou numériques sont indispensable. Chaque élément anatomique constitutif du nez peut faire l'objet d'une correction chirurgicale précise et particulière. Ainsi l'expérience du chirurgien lui permettra de faire le choix entre les différentes techniques à sa disposition.
La durée de l'intervention  est de 1 heure à 2 heures sous anesthésie locale le plus souvent avec prémédication ou anesthésie générale.
Après l’opération les ecchymoses  persistent 8 à 10 jours selon les patients. Dés l'ablation du pansement votre nez aura une apparence tout à fait satisfaisante. Un léger oedème persistera quelques jours mais ne vous empêchera pas de reprendre vos activités socio-professionnelles dès le huitième jour et de vous maquiller. La gêne respiratoire persistera quelques jours, parfois pendant quelques semaines. Au bout de une à deux semaines, vous commencerez à voir le résultat. Il faudra cependant attendre quelques mois parfois une année pour que votre nez trouve son aspect définitif.
Aucune cicatrice n'est visible. Les incisions sont réalisées à l'intérieur des narines. 
Les expositions solaires prolongées seront interdites pendant 3 mois. Le port des lunettes n'est pas recommandé pendant 1 mois.

Les questions fréquemment posées

Quelle est la durée de l’intervention ?

C’est une intervention qui dure en moyenne 1h30. Mais dans certains cas difficile, en particulier pour les rhinoplasties secondaires l’intervention peut être beaucoup plus longue.

Comment se déroule l’intervention ?

La rhinoplastie est le plus souvent réalisée sous anesthésie locale associée à des calmant.La dissection du nez se fait au travers d’incisions invisibles, faites à l'intérieur des narines, mais on peut aussi la pratiquer en passant à travers la columelle (zone située entre les narines), on parle alors de voie " externe " qui est réservée aux rhinoplasties complexes de première intention ou aux reprises secondaires difficiles.
Chaque élément anatomique constitutif du nez peut faire l'objet d'une correction chirurgicale précise et particulière. Le premier temps de l'intervention consiste à traiter les défauts de la cloison lorsqu'ils existent et gênent la respiration nasale. La pointe du nez est modelée en agissant sur les cartilages, soit en les réduisant soit en les augmentant par apport de greffons. La hauteur du nez et la largeur du nez sont réduits par deux ostéotomies latérales qui ramènent en dedans les os du nez. Après ces premiers temps on peut apprécier la largeur résiduelle de la base du nez. Les sutures sont réalisées avec des fils résorbables très fin, les narines sont méchées pendant 24h. Des stéri-strips sont posés sur le dos du nez et un plâtre de nez est confectionné pour 8 à 10 jours en cas d’ostéotomie.  

Pendant combien de temps doit on rester hospitalisé ?

Le temps d'hospitalisation est de 12 à 24 heures en moyenne. Il y à souvent des mèches dans le nez qui sont retirées 2 à 3 jours après.

Quelles sont les suites opératoires ? 

Les suites sont généralement indolores. Il peut exister des ecchymoses et un oedème sous les yeux pendant quelques jours. Des gouttes grasses pour éviter les croûtes et des lavages de nez sont habituellement prescrit. En cas de déviation de la cloison, des attelles en silicone sont parfois laissées dans chaque narine pendant 10 à 14 jours.
Le résultat s’apprécie dès l’ablation du plâtre ou de l’attelle au 8ème jour mais un œdème du dos du nez peut persister encore plusieurs semaines. Au total une rhinoplastie s’apprécie complètement plusieurs mois après.

Quels sont les risques de cette chirurgie ?

Les complications possibles et décrites dans la littérature médicales sont :

  •    Les troubles fonctionnelles respiratoires,
  •    L’asymétrie des narines ou de la pointe du nez
  •    La déviation du nez, une cicatrice visible (en cas de voie externe)

  • La majorité de ces problèmes sont corrigeable secondairement parfois sous anesthésie locale.

    Qu’est ce qu’une rhinoplastie secondaire ?
     

    Dans certains cas, le résultat esthétique ou fonctionnel n’est pas atteint ou bien encore une complication nécessite de ré-intervenir, on parle alors de rhinoplastie secondaire voir tertiaire… Ces rhinoplasties font appel à des techniques sophistiquées nécessitant l'emploi de greffons osseux ou le plus souvent cartilagineux pour « reconstruire » le nez.
    Dans ces nez difficiles les chances d'obtenir un résultat parfait, après ré-intervention, sont moindres qu'au cours de la rhinoplastie primaire.
    Il faut éviter les ré-interventions trop précoces. Hors la petite retouche, minime, qui peut se faire sous anesthésie locale dans les six mois, le délai d'attente raisonnable, pour ré intervenir, est de douze mois qu'il faut savoir, parfois, prolonger à deux ans.